Soutien à la création

Résidences 2019

Uz et Coutumes Tout dépend du nombre de vaches

Résidence du 3 décembre au 6 décembre

Tout dépend du nombre de vaches

C’est une proposition pour les enfants, avec leurs parents. Nous voulons raconter le pire pour retrouver le meilleur de nous-mêmes. « Si vous avez moins de dix vaches, vous pouvez vivre, si vous avez plus de dix vaches alors vous êtes un ennemi et vous devez mourir. » C’est ainsi que le destin de milliers d’innocents s’est joué en 1994 au Rwanda, lors du génocide perpétré contre les tutsi.

Raconter cette histoire aux enfants pour inventer une humanité meilleure, en ayant abordé dès le jeune âge les dangers de la discrimination, l’injustice qui sillonne nos rues, et ces besoins identitaires qui profilent nos territoires comme des marques de non partage.

C’est du théâtre d’objets. Nous jouons les archéologues d’une mémoire trouée, en piochant des objets qui racontent : un objet / un enfant / une histoire / des souvenirs. En voyageant dans le pays à la découverte de l’histoire mais aussi des paysages et des beautés cachées.

Et ces personnages du monde nous racontent le leur, avec les bons et les mauvais moments, pour que nous apprenions à nous en souvenir pour construire un avenir commun, où peut-être, la haine de l’autre serait bannie. Parce que nous en sommes capables.

Dalila Boitaud
Directrice artistique de la Cie Uz et coutumes

Partenaires

Producteur : Compagnie Uz et Coutumes

Coproducteurs confirmés : Office Artistique de la Région Nouvelle Aquitaine - O.A.R.A (33) / Kultura Bidean- Art, Enfance, Jeunesse – Communauté d’Agglomération Pays Basque (64) / Atelier 231- CNAREP à Sotteville-les-Rouen (76) / ARTO – Ramonville (31) / CCOUAC- (Centre de création ouvert aux arts en campagne) à Montiers sur Saulx (55)

Partenaires confirmés : Ministère de la Culture -Direction Générale de la Création Artistique (D.G.C.A.) – Dispositif « Ecrire pour la rue » – 2018 / SACD : Dispositif « Ecrire pour la rue » - 2018 / Latitudes 50 : Bourse « Ecriture en Campagne » à Marchin (Belgique)-2018 / Uzeste Musical (33)

La compagnie est soutenue par le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine et le Conseil Départemental de la Gironde.

Institutions : Direction Régionale des Affaires Culturelles (D.R.A.C.) Nouvelle Aquitaine –Aide au projet 2020- Sollicitation en 2020

Uz et coutumes

La compagnie de théâtre, Uz et Coutumes, propose depuis plus de 15 ans des spectacles ambitieux, dans l’espace public. Ambitieux d’abord, parce que la compagnie s’inscrit chaque fois en réaction à ce qu’elle considère comme une réalité essentielle que le théâtre doit prendre à bras le corps : faire acte de parole. La normalisation dangereuse des esprits (Hebs – 2011), la fermeture d’une centrale thermique et la mort des salariés liée à l’amiante (Touché Mais Pas Coulé – 2012), le génocide perpétré contre les tutsi au Rwanda (Hagati Yacu – 2013), la résistance par la littérature face à l’intégrisme (Souk – 2016), les mémoires croisées des génocides du vingtième siècle (ÉJO N’ÉJO BUNDI 2018, CONVERSATION AVEC MARCELINE 2019)

Ambitieux également par le nombre de personnes impliquées dans chaque œuvre, marquant une volonté de pluraliser les énergies et les compétences, mais aussi de rester ouvert, tant dans le fond que dans la forme de l’interprétation.