Soutien à la création

Résidences 2022

Marcel et ses Drôles de Femmes The Masacrade

Résidence du 20 septembre au 28 septembre

The Masacrade

The Masacrade, une tragi-comédie, sur fond de voltige suicidaire. Une pièce de cirque sur l’absurdité de la vie et la place de la mort, jouée par des personnages et une voix off en quête de sens. Car choisir sa mort n’est pas chose aisée, une chose aisée serait de mourir suite à un décès. Ici, la mort ne surprend plus, on l’épie, on l’attend et on joue avec. Les milles et une manières de crever seront abordées ici, maintenant, dans ce macabre décor, où de pauvres âmes disséquées vont subir l’ultime sort ! Quand la mort devient une obsession, que reste-t-il de la vie ? Dans cette perpétuelle quête de sens de l’existence, quel est celui de la mort ? Avant de développer cette funeste cérémonie, laissons place à l’essence du deuil ; celle sans qui le trépas n’aurait pas de substance…place à la vie.

(c) DR

Partenaires

Production : Marcel et ses Drôles de Femmes
Résidence de construction et laboratoire artistique : Nil Obstrat – Nil Admirari
Co-productions et résidences confirmées : Théâtre ONYX, Scène conventionnée - St Herblain • Atelier 231, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public – Sotteville-les-rouen • La Cascade, Pôle National Cirque - Bourg-Saint-Andéol • CIRCa, Pole National Cirque – Auch • Le Palc, Pôle National Cirque Grand Est – Chalon-en-Champagne
Résidences et co-production en cours : Le Mans fait son cirque - Pôle Régional des Arts du Cirque • La Brèche Pôle National Cirque – Cherbourg
Mise à disposition de lieu : Théâtre Wolubilis
Soutiens : DRAC Normandie• Région Normandie• DGCA (à confirmer) • Conseil Départemental de la Seine Maritime (76) (à confirmé)• Ville de Rouen (76) (à confirmer)

(c) E. Janneteau

Marcel et ses Drôles de Femmes

Marcel et ses Drôles de Femmes since 2013... à Rouen. De la voltige aérienne mais pas que, des spectacles pour l’espace public, la salle, en collectif ou en solo, du fil mou, du patin à roulettes, du hula-hoop et aujourd’hui du trapèze mini-volant... Encore plus de moyens de raconter ce qu’on ressent, ici, là, maintenant avec vous. Notre tentative : révéler avec sensibilité et humour l’absurdité des complexités humaines qui chaque jour nous surprennent un peu plus. Décentrer notre point de vue pour laisser la beauté apparaître ailleurs, là où on ne l’attend pas. Se dire qu’il n’y a pas de lumière sans obscurité. Chaque création est pour nous un moyen de se connecter au monde et aux gens qui le composent en créant des ponts entre l’imaginaire et la réalité. Faisons de la vie une fête permanente.