Soutien à la création

Résidences 2021

Le Théâtre de l’Unité Le chemin de Rimbaud

Résidence du 18 octobre au 22 octobre

Le chemin de Rimbaud

"Nous avons encore beaucoup de monde à décevoir, parfois il le faut. On va s’avancer dans une jungle, on va pénétrer dans un texte ésotérique et opaque. Ce n’est pas du théâtre à fauteuil où l’on passe un bon moment , ce n’est pas une histoire où l’on s’identifie à un héros. Ce ne sera pas un bonbon sucré agréable au goût, non je vous promets de l’amer, de l’acide, du rugueux. Bref, ce n’est pas une promenade de plaisir que nous vous proposons.

C’est un jeune homme de 19 ans qui règle ses comptes avec le monde littéraire de l’époque. Vous n’avez pas voulu de moi, alors prenez ça dans la gueule. Rimbaud est mort à 37 ans sans savoir que son brûlot de 1873 allait devenir l’objet d’un culte.

Nous sommes allés à l’endroit exact où une saison en enfer a été écrite. Il va falloir imaginer que vous allez marcher entre le hameau de Roche et la gare de Vonck en Ardennes. C’est là, parfois, dans un grenier et parfois sur ce chemin en hurlant qu’il a expulsé de son corps ces 25 pages.

Nous allons donc naviguer sur du malsain, celui de Rimbaud, énigmatique et secret.

Ce texte me travaille depuis l’âge de 17 ans, en l’apprenant par coeur j’ai essayé de me l’accaparer. Je suis accompagné par trois comédiennes de quarante ans de moins que moi et aussi par Hervée de Lafond qui incarnera la mère de Rimbaud, la sévère Vitalie Cuif."

Jacques LIvchine
Metteur en songes
78 ans

Partenaires

Accueil en résidence : CNAREP Atelier 231 / Sotteville les Rouen (76)

Le Théâtre de l’Unité

Surnommés les grands enfants et les grands parents terribles du théâtre de rue en France, les deux co-directeurs du Théâtre de l’Unité, Hervée de Lafond et Jacques Livchine, proposent depuis la fin des années 70 un théâtre populaire, politique, en constante exploration et réinvention. La compagnie a monté plus de soixante spectacles dont certains ont marqué l’histoire du théâtre de rue : La 2CV Théâtre, La Guillotine, le Théâtre pour chiens, Oncle Vania à la campagne…

Et c’est d’ailleurs avec La 2CV théâtre que l’histoire débute entre la compagnie et Viva Cité, invitée à l’occasion de la deuxième édition en 1991. Une expérience théâtrale inédite dans une 2CV pour un seul spectateur.