Soutien à la création

Résidences 2020

Le Petit Theâtre de Pain Le Grand Bancal

Résidence du 20 avril au 28 avril

Le Grand Bancal

La grand Bancal est en spectacle tout public et tout terrain, qui vise à être une séance de pilates pour zygomatiques et un grand bol d’air pour méninges. Le Grand Bancal offre à voir, à écouter et parfois à déguster... Il est spectacle musical et théâtral.

Il se compose de personnages, de chansons connues ou créées, de saynètes muettes ou très bavardes, tous ces "numéros" viennent prendre la piste, l’un chassant l’autre, poursuivant ainsi la balade poétique au pays de "ce qui nous lie"
Il raconte des histoires ultra courtes, inventées ou empruntées.
Et chacune, nourrit un même élan, un même souffle. Il invite les spectateurs à faire corps avec les personnages, leurs mots, leurs chants, il invite au partage à l’unisson, comme un seul cœur qui bat...

Partenaires

Le Grand Bancal est accompagné, coproduit et soutenu par : Le Théâtre de Gascogne-Mont de Marsan, Scène conventionnée (40) / L’Atelier 231, CNAREP à Sotteville-Lès-Rouen (76) / Quelques p’Arts... CNAREP à Boulieu-lès-Annonay (07) / Le Pilou, Festival Segal’Arts. Festival des arts de la rue et des champs, Prendeignes (46) / Hameka, Fabrique des arts de la rue et du théâtre en euskara - CAPB (64).

Le Petit Théâtre de Pain est conventionné par la DRAC Nouvelle Aquitaine, le Département Pyrénées-Atlantiques, la Communauté d’Agglomération Pays Basque, la Région Nouvelle Aquitaine et accompagné par l’OARA.

Le Petit Théâtre de Pain est artiste associé en résidence permanente à Hameka – Fabrique des Arts de la Rue et du théâtre en euskara et artiste associé au Théâtre de Gascogne – Mont de Marsan, Scène conventionnée d’Intérêt National.

Le Petit Théâtre de Pain

Fondé en 1994, Le Petit Théâtre de Pain est une troupe composée de 13 personnes dont chacun.e est dépositaire des savoir-faire, de l’histoire artistique et humaine partagés. Construite sur un principe de coopération, la troupe affine sans cesse un fonctionnement sur mesure où chaque décision se réfléchit et s’acte collectivement. On y assume entre autres, l’alternance des metteurs en scène d’un spectacle à l’autre, la mise en commun des propositions et un principe de distribution au plateau qui se cherche à plusieurs.

Mûrir des œuvres collectivement, en salle comme en espace public, traduire les préoccupations des femmes et des hommes de notre temps, défendre un théâtre populaire et exigeant est notre marque de fabrique. Exigeant par les sujets que nous choisissons de porter à la scène. Populaire parce que ces sujets s’incarnent dans des parcours de vie, des histoires familières ancrées dans nos actualités. Populaire aussi, pour l’énergie qui caractérise nos spectacles, ou encore parce que nous avons le goût et le besoin de déborder du plateau, de prolonger la discussion avec le public, de créer des rencontres sous différentes formes.