Le réseau des CNAREP

L’Atelier 231 est un Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public labellisé par le Ministère de la Culture. Il fait partie du réseau des 13 CNAREP, répartis sur le territoire français, qui œuvrent au quotidien pour la reconnaissance et le développement du secteur des arts de la rue.

Lancé en mars dernier, l’Appel d’Air « Hors Cadre » accompagne 3 projets de création qui s’affranchissent des limites.

Pour cette première invitation 2021, après avoir reçu les 5 Lauréats de la bourse d’écriture, Hors Cadre a choisi d’accompagner 3 récits de format, déploiement et durée singuliers, porteurs des enjeux de mutation de nos sociétés.

- Légendes urbaines - Collectif PDF - Mathilde Gorisse et Elske Van Gelder
Production d’envergure, 15 portés féminins quittent les salles de spectacle pour interroger la place des femmes dans l’espace public. Elles investiront nos rues et places pour conjurer dans un brasier libérateur ces légendes urbaines.

- Vivantes - Cie Brumes – Mathilde Monjanel et Louise Hochet
Au fil des saisons d’un vin naturel, inscrites dans une démarche de territoire ultra localisé d’un domaine viticole des Pays de Loire, deux jeunes femmes fabriquent un spectacle documentaire sensible et protéiforme sur le vivant et sur celles qui le tissent.

- La disparition de la Nuit - La Folie Kilomètre
Déployant une création dans une action multi-territoriale, Le Collectif renouvelé de La Folie Kilomètre explore le ciel étoilé dévoré par la lumière artificielle. En arpentant les nuits des horizons les plus divers, comment allons-nous vivre la disparition de l’obscurité ?

Ces 3 projets seront créés à l’horizon 2023 et 2024.
Ils seront également accompagnés par les CNAREP et les acteurs.trices du champ de l’espace public.

Bravo à Vertige(s) de la Rara Waoulib et Tout autour de Mathias Forge, également lauréats de la bourse d’écriture de Hors Cadre 21.

 Oser le Hors Cadre...

Dans le contexte actuel, les Centres Nationaux des Arts de la Rue et de l’Espace Public lancent un fonds de production dédié à la création en espace public : Hors cadre, avec le soutien du Ministère de la Culture.

Nous souhaitons ainsi affirmer une volonté commune d’insuffler un nouvel élan dans les écritures contemporaines, partager avec les artistes des esthétiques novatrices et donner des moyens nouveaux à la création in situ. Ces projets exceptionnels (par leurs formes, formats, durée, échelle), mais aussi par leurs conditions d’élaboration (nationales ou internationales, lieux investis, durée de la recherche) seront les premiers à être soutenus par l’ensemble des structures labellisées CNAREP.

Il est question, pour nous, d’une invitation à rêver, à oser, en débordant des cadres et des contraintes financières trop souvent limitantes. Cet appel d’air intervient alors que nos espaces publics sont désespérément restreints. Nous souhaitons que ce nouveau souffle apporte de l’oxygène à la création et que les publics puissent une fois nos libertés recouvrées s’émerveiller de ces formes inédites.

Mathieu Maisonneuve, Président de l’association des CNAREP

Vous trouverez toutes les précisions nécessaires
sur la page Facebook de l’Association des CNAREP


Un cahier des charges commun

Le cahier des charges élaboré par le Ministère de la Culture et de la Communication s’articule autour de deux missions principales :

  1. Le soutien et l’accompagnement de la création, pour l’espace public, notamment par l’accueil en résidence.
  2. La présence artistique et culturelle sur leur territoire, notamment par la diffusion des œuvres.

Dès sa création, l’Atelier 231 s’est engagé dans une mission professionnelle autour de la ressource et de la formation à destination des professionnels du secteur.

Dans le cadre de leurs missions, les CNAREPs s’engagent notamment à :

  • veiller à la diversité des compagnies et des créations accompagnées ou présentées au public
  • assurer un rôle de lieu ressources sur leurs territoires
  • développer une politique d’éducation artistique et culturelle et notamment organiser une présence régulière des artistes sur leurs territoires
  • promouvoir des actions permettant la rencontre entre les artistes et les habitants
  • soutenir l’émergence et l’insertion professionnelle des artistes émergents
  • développer des partenariats avec d’autres acteurs au service de la reconnaissance des Arts de la rue

Pour consulter le cahier des charges des CNAREP, c’est ICI

Les 13 CNAREP (listés par région)

(c) Le Fourneau

Auvergne-Rhône-Alpes : Association Éclat - Le Parapluie, Aurillac
Auvergne-Rhône-Alpes : SOAR - Quelques p’Arts, Boulieu-lès-Annonay
www.quelquesparts.fr
Auvergne-Rhône-Alpes : Les Ateliers Frappaz, Villeurbanne
www.ateliers-frappaz.com
Bourgogne-Franche-Comté : L’Abattoir, Chalon-sur-Saône
www.labattoir.com
Bretagne : Le Fourneau, Brest
www.lefourneau.com
Hauts-de-France : Le Boulon, Vieux-Condé
www.leboulon.fr
Ile-de-France : Le Moulin Fondu, Garges-lès-Gonesse
www.oposito.fr
Normandie : L’Atelier 231, Sotteville-lès-Rouen
www.atelier231.fr
Nouvelle-Aquitaine : Sur le pont, La Rochelle
www.cnarsurlepont.fr/
Occitanie : Pronomade(s), Encausse-les-Thermes
www.pronomades.org
Occitanie : l’Usine, Tournefeuille
www.lusine.net
Pays de la Loire : La Paperie, Angers
www.lapaperie.fr
Provence-Alpes-Côte d’Azur : Le Citron Jaune, Port St-Louis du Rhône
www.lecitronjaune.com
Provence-Alpes-Côte d’Azur : Lieux publics - centre national de création en espace public, Marseille
www.lieuxpublics.com/fr

En savoir plus : http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Theatre-spectacles/Organismes/Creation-Diffusion/Centres-nationaux-des-arts-de-la-rue-et-de-l-espace-public-CNAREP

L’Association des centres nationaux des arts de la rue et de l’espace public

L’association a été fondée en 2019 par les 14 membres fondateurs représentant l’ensemble des Centres Nationaux des Arts de la Rue et de l’Espace Public (CNAREP) labellisés par le Ministère de la Culture. Cette association a pour objectifs de :

  1. porter une voix commune des CNAREP auprès des pouvoirs publics et des partenaires artistiques, institutionnels et professionnels dans la mise en œuvre des politiques en faveur de la création artistique en espace public, en particulier autour des questions de labellisations, d’expertise et d’évaluations.
  2. créer un espace de concertation, d’échange et d’action au service du secteur professionnel des arts de la rue et de l’espace public.
  3. participer et être force de proposition au débat national et international concernant le développement et l’accompagnement des écritures en espace public, en devenant l’interlocuteur des pouvoirs publics, de la fédération nationale des arts de la rue et des compagnies indépendantes.
  4. initier des actions de prospectives et collectives pour une mise en valeur de la création en espace public.