Jeunesse

Qu’ils s’agissent de convention de développement local, d’appels à projets ou de partenariats spécifiques, des actions existent pour permettre aux adolescents d’aujourd’hui de participer à des aventures artistiques.

Enseignement optionnel Théâtre – orienté théâtre de rue

Depuis 2010, l’Atelier 231 accompagne le lycée d’enseignement professionnel et technique Marcel Sembat de Sotteville-lès-Rouen dans la mise en œuvre de l’enseignement optionnel théâtre orienté théâtre de rue. Ce partenariat consiste à proposer des équipes artistiques dont la mission est d’accompagner l’équipe pédagogique du lycée dans l’élaboration d’une progression artistique et pédagogique sur 3 années.

L’Atelier 231 attache une attention particulière d’une part à la transmission d’une sensibilisation aux esthétiques propres aux arts de la rue en direction de ces lycéens, et d’autre part à la découverte des étapes de recherche et de construction propres à la création artistique en espace publics.

Depuis le début, ce sont les équipes du Théâtre du Voyage Intérieur, d’Annibal et ses Eléphants et du Petit Théâtre de Pain qui ont assurées cet enseignement auprès des enseignants.

Cet enseignement repose sur plusieurs axes :

  • L’enseignement des connaissances théoriques lié à l’histoire du théâtre,
  • L’école du spectateur afin de mettre en parallèle les propositions propres à l’espace public et celles réalisées en salle, permettant petit-à-petit de se forger un regard,
  • La pratique artistique théâtrale visant l’appréhension de l’espace scénique et théâtral, le déchiffrage des codes de la représentation, le développement de l’imaginaire, afin d’acquérir un langage théâtral commun. Progressivement il s’agit d’aborder le travail de mise en scène et ses exigences, ainsi que les spécificités du théâtre de rue, enfin tout au long du parcours de la seconde à la terminale, l’approfondissement se poursuit. Il est question pour l’élève de s’engager dans une réflexion personnelle sur sa pratique d’acteur et de spectateur. Il est temps pour lui de mettre en avant sa singularité.
  • Dès le début du cycle, un travail collectif de création engage les élèves dans une phase de construction d’un objet théâtral qui sera présenté en public. Il s’agit d’apprendre à travailler tous ensemble. Les restitutions peuvent se déroulaient au sein des lycées et/ou être accueillies à l’Atelier 231

La mise en place de cette option légère est le fruit d’un partenariat initié dès 2007 avec ce lycée, grâce à l’implication d’enseignants impliqués et motivés qui œuvraient pour faire vivre un atelier théâtre de rue au cœur de l’établissement.
Depuis la rentrée 2018, grâce une convention inter-lycée, des élèves du lycée des Bruyères de Sotteville-lès-Rouen peuvent rejoindre cet enseignement facultatif théâtre.

Jumelages - résidences d’artistes en éducation artistique, culturelle et numérique

Ce dispositif, mis en place par la DRAC Normandie et les services de l’Education nationale, vise à favoriser l’ouverture culturelle, le parcours d’éducation artistique et culturelle et la découverte du processus de création.

Partenaire de ce dispositif depuis 2018, l’Atelier 231 accompagne le Collège Alain de Maromme dans la mise en œuvre d’un projet conduit par la Compagnie Mastoc Production. Les objectifs pédagogiques, artistiques et culturels s’orientent autour du jeu théâtral et de la danse dans l’espace public. La pratique de la danse et du théâtre est développée comme activité d’expression avec deux artistes comédiens, danseurs et/ou chorégraphes, en prenant appui sur l’équipe enseignante, comme support au travail de composition collective, de la création, du plaisir de danser et de partager.

L’enjeu de la rencontre avec l’autre, ses qualités et ses différences est centrale, les élèves impliqués sont issus de section générale mais aussi de section ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire : dispositifs qui permettent la scolarisation d’élèves en situation de handicap au sein d’établissements scolaires). Au sein du projet, une attention particulière est donnée à mêler à la pratique, la fréquentation de lieux culturels liés aux arts du spectacle vivant ainsi qu’à former les élèves aux codes de la danse et au jeu théâtral.

D’une manière générale, qu’il s’agisse d’appels à projets liés à des dispositifs institutionnels spécifiques au cœur de contrats de développement culturels ou de volonté d’établissements scolaires et de services dédiés à la jeunesse, l’Atelier 231 propose des actions de stages immersifs ou d’ateliers de pratique artistique, en co-écriture permanence avec les équipes artistiques et pédagogiques

En 2017, des stages autour de la danse suspendue et de la création sonore réalisés par la compagnie In Fine ont été proposés aux jeunes élèves de l’EREA (Etablissement Régional d’Enseignement Adapté), aux élèves du collège Emile Zola et du collège Jean Zay de Sotteville-lès-Rouen, aux élèves du Collège de Campigny de Blangy sur Bresle, aux jeunes du centre d’accueil de loisirs municipal de la Ville de Sotteville-lès-Rouen.

En 2018, ce sont les artistes comédiens du Petit Théâtre de Pain qui ont initiés les élèves du collège Emile Zola et les jeunes du centre d’accueil de loisirs municipal de la Ville de Sotteville-lès-Rouen au jeu théâtral en espaces publics.