Missions

L’Atelier 231 est l’un des 14 Centres Nationaux des Arts de la Rue et de l’Espace Public (CNAREP) en France. Inauguré en 1998 et labellisé par le Ministère de la Culture en 2010, l’Atelier 231 est une friche industrielle dont la réhabilitation en lieu culturel destiné aux arts de la rue a été entièrement pensée avec les compagnies.

Lieu de vie, de création, de réflexion et d’échanges, il développe un projet artistique et culturel d’intérêt général et rayonne à l’échelle locale, régionale, nationale et internationale.

Un lieu dédié à la création

À travers la diversité des compagnies accueillies en résidence tout au long de l’année, la ligne développée par Anne Le Goff vise à représenter la pluralité des écritures pour l’espace public : tant du point de vue des formes (spectacles intimes, grandes formes, déambulations, installations-performances…) que des disciplines (théâtre, danse, musique, cirque…). Accompagner l’émergence de nouvelles formes artistiques ou de leurs croisements possibles est un engagement fort de son projet, tout comme le soutien à des créations de compagnies confirmées, aux artistes en région, ou encore le repérage de nouvelles équipes artistiques.

Un équipement ouvert sur son territoire

C’est dans une volonté constante de toucher tous les publics que se développent les activités de diffusion, les partenariats de territoires et les actions de médiation portées par le CNAREP. Pensé comme un lieu convivial et ouvert, le public est souvent convié à assister gratuitement à des étapes de travail des compagnies en résidence ; appelées « Visites de chantier ».
A la croisée des problématiques liées à l’espace public, l’Atelier 231 est amené à travailler avec l’ensemble des acteurs qui composent un territoire, qu’il s’agisse du champs de l’action sociale, du sport, de la vie associative ou culturelle… Un dialogue constant avec un territoire, ses acteurs et les habitants qui le composent, est inscrit naturellement dans l’ADN de la structure.

Des engagements professionnels

L’Atelier 231, en tant qu’organisme de formation, propose régulièrement des stages en direction des professionnels du spectacle vivant et des artistes investissant l’espace public. Cette démarche de transmission se prolonge avec son Centre de documentation qui propose au public les archives des compagnies accueillies en résidence ou programmées à Viva Cité depuis ses débuts, ainsi que des ouvrages de référence. Des vidéos retraçant les paroles des directeurs.rices des compagnies sont également produites et diffusées tout au long de l’année sur la chaine Youtube du centre national.

En savoir plus sur :