Notre site internet utilise des cookies afin de faciliter votre navigation. En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

Atelier 231 - Centre National des Arts de la Rue

Centre National des Arts de la Rue

Accueil Actualités
 

Actualités

Le Petit Théâtre de Pain investit le quartier Henri Gadeau de Kerville le 7 octobre

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Imprimer

Compagnie associée de l'Atelier 231, le Petit Théâtre de Pain investit le quartier Henri Gadeau de Kerville le 7 octobre prochain, accompagnée par deux cyclistes d’un nouveau genre… Un évènement proposé en partenariat entre la Ville de Sotteville-lès-Rouen et le Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public

Dès 15h : Cycl'à rêve par Les Plastiqueurs
Partez à la rencontre des deux maquilleuses de Cycl’à rêve, Pauline et Raphaëlle ! Laissez-les vous enchanter…et vous transformer grâce à leur palette de couleurs et de paillettes.

A 15h30 : Rockin’ crèche par Tof Sanchez, du Petit théâtre de Pain.
En dépoussiérant les classiques de nos chères têtes blondes, les comptines et autres chansons à geste à la sauce rock'n roll, on assiste là à un vrai parcours initiatique du parfait petit rockeur. On saute, on bouge…toujours avec le doigt en l'air...Yeah!!

Rockin' Creche (c) C. Lelong

16h00 : Goûter

16h30 : Cabaret du Petit théâtre de Pain
Cabaret est un spectacle musical construit sur le principe du voyage et de l'errance. Les personnages de langues et cultures différentes nous font partager leur univers : des anciens chants des Balkans, la romance des airs juifs et russes, des jotas basques au rap déclamé, du blues improvisé au tango louche, de l’ambiance bossa jusqu’au jazz français, Cabaret est un perpétuel va-et-vient entre passé et présent. Un enchainement d’instants, un spectacle riche et métissé qui ne sépare pas l’âme de l’humour et de la fête.

Cabaret (c) Petit Theatre de Pain

Date : Le 7 octobre 2017 à partir de 15h
Lieu : Cour de l'école maternelle Henri Gadeau de Kerville, rue Le Notre Sotteville-lès-Rouen
GRATUIT
 

RENSEIGNEMENTS
Atelier 231
02 35 62 60 70

Direction des affaires culturelles
www.sotteville-les-rouen.fr
02 35 63 60 89

   

Trop de murs, pas assez de ponts

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Imprimer

Jeudi 15 juin à 11h30 – Place de l’hôtel de ville
 

Trop de murs, pas assez de ponts
Traversons nos frontières et repoussons nos barrières pour nous rencontrer.
Nous avons en commun d’être aussi différents l’un de l’autre.

erea les lierres

Dans le cadre du prélude à Viva Cité, les élèves de 6ème SEGPA de l’EREA Françoise Dolto, les Tontons danseurs et les Tontons constructeurs de l’Atelier de jour les Lierres et les jeunes du CAPS de Sotteville-lès-Rouen présenteront une petite forme chorégraphique et sonore. Encadrés et guidés par une équipe d’artistes professionnels : Anne Delamotte, danseuse de la compagnie IMPACT, Sylvain Dubos, musicien et Guillaume Varin, danseur de la compagnie IN FINE, Fanny Jaouen, plasticienne du collectif des Plastiqueurs.
 

Ce projet de création artistique autour de la danse et de la création sonore est le fruit d’un partenariat entre l’Atelier de jour les Lierres (accueil de personnes adultes déficients intellectuels), l’EREA (établissement régional à l’enseignement adapté) qui accompagne des élèves en difficulté scolaire et sociale, le CAPS (Comité d’actions et de promotions sociales) dont l’action vise à faciliter l’insertion sociale et l’Atelier 231 (Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public).
 

Cette démarche existe grâce à la mutualisation de deux dispositifs d’accompagnement : le protocole Culture - adultes en situation de handicap et le CLEAC Arts en espaces publics (Contrat Local d’éducation artistique et culturelle) de Sotteville-Lès-Rouen.
 

DRAC  departement seine-maritime  sotteville  inspection académique    

   

La Loi de Clifton

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Imprimer

Jeudi 1er juin – 17h30 – au Lycée Marcel Sembat de Sotteville-Lès-Rouen

La loi de CliftonLa Loi de Clifton, c’est une histoire de champs magnétiques, d’attirances et de répulsions. Se croiser, se percuter, se toucher, être touché. Echanger des mots empruntés à Mouawad, Ionesco, Durringer, Tartar(e), Visniec, Pommerat, Fo et Rame pour dire la pluralité de la collision humaine, chercher ses propres mots… Parfois, y substituer le corps et les yeux. Théâtre de rue, le hasard se heurte aux coïncidences. Dans un parcours initiatique, les apprentis comédiens espèrent un point de rencontre avec le public, un face à face, un dos à dos, juste une façon d’aborder l’Autre.

Les élèves de première de l’enseignement optionnel théâtre, orienté théâtre de rue ont été accompagnés par leur professeure Violaine Le Naour et par Mariya Aneva, metteur en scène et comédienne de la compagnie Le Petit Théâtre de Pain, compagnie-associée de l’Atelier 231, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public.
 

Affiche réalisée par les élèves de première de l’option Arts plastiques du lycée Les Bruyères de Sotteville-Lès-Rouen.
 

   

Page 2 sur 118


Agenda
Actualités
Rue et Cirque, la médiathèque numérique (Nouvelle fenêtre)La médiathèque numérique
des arts de la rue et des arts du cirque.